Travail

1/ Supprimer les cotisations salariales chômage et maladie.

  • Toutes celles et ceux qui travaillent vont gagner en pouvoir d’achat, parce que nous diminuerons l’écart entre salaire brut et salaire net.
    • Suppression de 3,1 points de cotisations salariales et cotisation chômage
    • Augmentation de la CSG d’1,7 point, ce qui rapporte autant que la diminution de charges parce que la base est plus large. C’est aussi un élément de justice, car il permet de faire financer la protection sociale par une base plus large que le travail 
    • Nous protégerons les plus modestes : les 40% de retraités les plus modestes seront exonérés de cette augmentation de CSG.


2/ Augmenter de la prime d’activité.

  • Nous augmenterons la prime d’activité pour que la reprise d’emploi se traduise par un revenu additionnel conséquent. Cette réforme concernera 2,4 millions de foyers, dont 400 000 jeunes et 500 000 familles monoparentales.

Au total, grâce à ces deux dernières mesures, un salarié au SMIC touchera chaque mois 100 euros net supplémentaires. C’est l’équivalent d’un 13e mois.


3/ Supprimer les cotisations sociales sur les heures supplémentaires.

  • Emmanuel Macron reviendra sur la suppression des exonérations de cotisation sociales pour les heures supplémentaires : pour un salarié, une heure payée aujourd’hui 14 euros en rapporterait demain 18
  • Emmanuel Macron ne rétablit pas en revanche l’exonération d’impôt sur le revenu, qui ne bénéficiait qu’à la moitié des ménages les plus aisés.


4/ Libérer le travail des indépendants. 

  • Nous supprimerons la caisse qui gère le Régime Social des Indépendants (RSI) pour l’adosser au régime général, afin que tous bénéficient de la même qualité de service et des mêmes droits

Encore une question ? Contact Contact