Europe

1/ Protéger grâce à l’Europe.

  • Une Europe qui protège nos emplois (Buy European Act : marchés publics européens réservés aux entreprises localisant en UE la moitié de leur production)et nos industries stratégiques (mécanisme de contrôle des investissements étranger en Europe).
  • Une Europe qui protège contre les arrangements fiscaux entre Etats et entreprises multinationales. Nous imposerons notamment les grands groupes de l’Internet sur leur chiffre d’affaires réalisé sur notre sol. Pour cela, la lutte contre l’optimisation fiscale sera une priorité de notre action européenne.
  • Une Europe qui protège les Européens. Nous développerons notamment l’Europe de la Défense avec une coordination renforcée de nos opérations avec nos alliés européens avec un Quartier Général européen permanent pour assurer la planification et le suivi des opérations, en lien avec les centres de commandement nationaux et de l’OTAN. Nous créerons un Conseil de sécurité européen, composé de militaires, diplomates et experts du renseignement, pour conseiller les décideurs européens.


2/ Renouveler le cadre démocratique européen.

  • Pendant six à dix mois, dans chaque État, selon des modalités laissant la place aux choix des gouvernements et des collectivités, des conventions citoyennes seront organisées sur le contenu de l’action de l’Union et sur les priorités qu’elle doit avoir. Ces conventions aboutiront à un projet qui sera ensuite adopté par tous les pays qui le souhaitent.
  • Nous créerons un contingent de députés élus par l’ensemble des pays de l’Union Européenne. Ces députés siègeront au Parlement européen et remplaceront les 73 eurodéputés britanniques.
  • Nous associerons les représentants d’associations et d’ONG lors des négociations, pour l’application et l’évaluation de l’impact des accords commerciaux européens.


3/ Rapprocher les peuples.

  • Généraliser Erasmus et l’étendre aux apprentis. Nous nous donnons l’objectif que 200 000 jeunes Français, étudiants ou apprentis, partent chaque année dans un pays de l’Union européenne d’ici la fin du quinquennat.

Encore une question ? Contact Contact