Mobilisation

De la même manière que vous allez être sollicités pour des rencontres et pour participer à certains évènements ( cf. Fiche n°2 « Répondre aux sollicitations »), votre campagne aura plus d’impact si vous mobilisez vous-même l’ensemble de ces réseaux. 

Diffusion de l'information


Plus vous ciblerez votre communication, plus vos messages auront une chance d’être retenus et amplifiés
. Au cours de la campagne présidentielle, nous avons mis en place les leviers suivants : 

  • Relais de votre action

Identifiez autour de vous les membres de votre équipe ou les adhérents qui appartiennent déjà à un réseau. Chacun d’entre eux aura déjà un réseau, qu’il soit associatif ou professionnel, il a donc vocation à devenir votre ambassadeur dans son domaine. Demandez-leur de vous représenter à certains évènements ou certaines audiences (cf. Fiche n°2 « Répondre aux sollicitations »). 

Sollicitez-les pour communiquer au sein de leurs réseaux. Etablissez par exemple des listes mail thématiques sur quelques sujets clés de votre campagne (par exemple l’agriculture, le 3ème âge, la jeunesse, l’économie…). Cela vous servira à informer toutes les personnes « concernées » en même temps. 

  • Lettres ouvertes

Pour diffuser largement un message ciblé, privilégiez les lettres ouvertes. Celles-ci peuvent par exemple s’adresser à une cible électorale bien identifiée : un secteur d’activité, une tranche d’âge, une communauté d’intérêt, etc. Il s’agit là de souligner des parties du programme ou de votre candidature qui peuvent particulièrement intéresser certains de nos concitoyens, sans que cela soit contradictoire avec vos messages généraux. 
Voir toutes les « lettres ouvertes ».

  • Réseaux sociaux

La plupart des organisations de la société civile et de leur adhérents sont très actifs sur les réseaux sociaux. Il est donc important d’utiliser ces réseaux pour les sensibiliser à votre projet et établir un dialogue. Pour cette communication ciblée utilisez les outils que vous avez déjà mis en place dans le cadre de votre communication d’ordre générale. 

Votre communication ciblée, peut s’articuler autour : 

  • D’une veille thématique : vérifiez ce que disent les différentes organisations sur votre campagne et n’hésitez pas à répondre lorsque cela est nécessaire ;
  • D’une action proactive en utilisant par exemple les groupes affinitaires d’En Marche sur Facebook ou Twitter, qui peuvent mettre en valeur certaines de leurs actions.


Organisation de rencontres


L’organisation de rencontres avec un ou plusieurs acteurs de la société civile doit permettre de bâtir une relation de confiance
avec les acteurs présents sur le territoire et non pas d’offrir une tribune au candidat. C’est là une différence majeure avec les réunions publiques et ouvertes à tous.

Il est d’ailleurs recommandé de ne pas communiquer autour de ces rencontres. Toute publicité peut être contreproductive : elle risque de dissuader certains acteurs d’y participer ou leur donner l’impression d’une récupération politique peu propice à l’instauration d’un climat de confiance. 

De même, la présence de la presse locale à ce type de rencontres n’est pas judicieuse. Elle sera un obstacle au dialogue entre le candidat et les participants.

De manière à optimiser votre temps, ces rencontres peuvent être thématiques et regrouper ainsi un ensemble d’acteurs poursuivant le même but ou intéressés par le même sujet. 

L’efficacité de ces rencontres ne se mesure pas au nombre de participants mais à la qualité des échanges auxquels elles donnent lieu

Encore une question ? Contact Contact