Débats radio-TV dans la campagne des législatives

Faut-il accepter de participer à ces débats ?


Les candidats de La République En Marche doivent considérer les invitations aux débats organisés par les médias régionaux
(notamment l’émission de France 3 « Dimanche en politique » et les débats proposés par France Bleu) : 

  • Ces médias ont une forte audience au niveau local et constituent des accélérateurs de notoriété pour les candidats ; 
  • Ils permettent de toucher directement les électeurs du territoire ;
  • Ils permettent aux candidats de s’exprimer sur les enjeux locaux de la circonscription et de démultiplier les voix porteuses du projet du Président de la République dans toute la France.

Inversement, refuser de débattre face à ses adversaires politiques peut générer une mauvaise couverture médiatique.

Une présence par téléphone peut être envisagée mais attention, cela crée souvent un sentiment d’isolement – le candidat peut ne pas se sentir 


Comment se préparer ?  

1 - Un débat se prépare physiquement :

  • Renseignez-vous sur les conditions pratiques du débat (le débat se tient-il debout ou assis ; est-ce que le débat radio est filmé et diffusé sur Internet ? ; y a-t-il une séance préalable de maquillage ?) 
  • Prévoyez une tenue dans laquelle vous vous sentez à l’aise (conseil pratique : les rayures et les carreaux sont à proscrire à la TV)

2 - La maîtrise du temps est importante :

  • Renseignez-vous au préalable auprès des journalistes sur la manière dont ils entendent rythmer le débat et organiser votre stratégie en conséquence
  • Calculer votre temps de parole utile : Un débat à plusieurs, animé par un ou deux journalistes, laisse en réalité un temps de parole assez restreint. Exemple : une heure de débat à 5 débatteurs et 2 journalistes laisse environ 10 mn utiles à chacun.

3 - Toujours à l’écran :
Il est important de ne jamais oublier que vous êtes filmés (c’est ce qu’on appelle « les plans de coupe »). La posture doit être maitrisée, et ce même lorsque vous ne parlez pas. 


Comment préparer ses messages ?

Un débat se prépare, tant dans sa structuration que dans ses messages 

1 - L’attaché de presse demandera la liste des thèmes majeurs évoqués  
Préparez des fiches avec exemples illustratifs, mots et chiffres clés (pas plus de 3, à partir de la cartographie de la circonscription et les ressources du site d’EM). Se servir de la fiche « Préparer son interview » pour préparer ses messages clés.
Il est possible que les journalistes restent flous sur les thèmes qu’ils voudront évoquer. Evaluez la manière dont le média traite la campagne (focus des sujets les plus traités, sous quel angle ?) pour deviner les questions qui pourront vous être posées.

2 - La cible
Dans un débat, gardez toujours en tête que vous devez convaincre le téléspectateur, l’auditeur, pas le journaliste et encore moins votre opposant.
Renseignez-vous bien néanmoins sur les autres candidats présents lors de ce débat : leurs messages, leur comportement, etc.

3 -  Etre stratège 
Le candidat doit être clair sur sa posture : ce qu’il porte au nom de La République En Marche, ce qu’il incarne personnellement au travers de son parcours, ce qu’il défend au niveau de la circonscription

  • Préparez les messages forts, organisez avec votre équipe une simulation de débat (jeu de rôles) au plus tard la veille du débat pour ne pas perdre en fraîcheur et force au moment de l’émission.  
  • Ajustez le dosage des différentes interventions en fonction de l’enjeu. Exemple : prévoir un temps de parole plus long sur une thématique à laquelle vous tenez, et faire plus court sur un autre thème.
  • Savoir à qui vous vous adressez (profil de l’électeur privilégié) et connaître ses attentes.
  • Ne pas vouloir être forcément bon élève car il s’agit de convaincre le citoyen par la force de ses messages et non pas de répondre à tout. Ne pas attendre forcément que l’on vous donne la parole si vous avez quelque chose à dire d’important, en réaction à un opposant. 
  • Répéter certains messages clés car la répétition fait la mémorisation. Ne soyez pas trop technique ou exhaustif, l’important est la compréhension des enjeux et des solutions proposées.    

Comment valoriser le débat ? 

Renseignez vous préalablement pour savoir s’il s’agit d’un direct ou d’une émission enregistrée et rediffusée.
Prévoyez un plan de communication en mixant utilisation des réseaux sociaux et matériel de campagne : 

Avant :
  • Annonce de votre présence sur telle émission avec précision de l’heure (« je serai l’invité.e de… à … »)
  • Relai par votre comité de soutien
Pendant :
  • Live tweet par votre communauté de soutien
  • Live tweet de votre Community Manager qui peut reprendre vos phrases clés (les punchlines)
  • Photos de présence sur le plateau radio/TV
Après : 
  • Annonce de votre présence sur telle émission (« j’étais l’invité.e de… »)
  • Reprise de vos phrases clés (en montage vidéo par exemple)

Encore une question ? Contact Contact