Être candidat.e En Marche

Les candidat.e.s ont été choisi.e.s selon 5 critères


1. La probité :

Tous les candidat.e.s devront avoir un casier judiciaire vierge et n’avoir jamais été condamnés à une peine d’inéligibilité

2. La parité réelle :
En plus de respecter la parité dans la présentation des candidatures comme l‘impose la loi, la parité sera également mise en œuvre dans les circonscriptions réputées favorables

3. Le renouvellement :
Au moins la moitié des investis seront candidat.e.s à la députation pour la première fois et une grande partie d’entre eux seront issus de la société civile

4. Le pluralisme politique :
L’ensemble des sensibilités présentes au sein du mouvement seront représentées grâce à des candidat.e.s de gauche, du centre, de droite, écologistes ou sans engagement politique antérieur.

5. La cohérence :
Les candidat.e.s désigné.e.s par la Commission devront signer le contrat moral par lequel ils.elles s’engageront à respecter et à défendre le Contrat avec la Nation proposé par le Président de la République.
Les futurs député.e.s En Marche auront pour responsabilité la co‑construction des projets et propositions de lois visant à mener ces réformes.


Les candidat.e.s doivent incarner les 3 valeurs clefs du mouvement 

Le progrès
Le progrès, c’est se projeter dans l’avenir, affronter la modernité et les grandes transformations qui lui sont associées (mondialisation, environnement, numérique) avec résolution et optimisme. C’est croire que demain pourra être meilleur qu’aujourd’hui et qu’hier, si l’on s’en donne les moyens.

L’émancipation
L’émancipation, c’est donner à chacun les moyens de réaliser et d’accomplir ses projets : de choisir sa vie. C’est le contraire de l’assignation à résidence, qui met une étiquette sur chacun, qui enferme dans un lieu et empêche la mobilité.

La bienveillance
La bienveillance, c’est au cœur de ce que nous vivons sur le terrain, avec celles et ceux que nous rencontrons. C’est savoir donner sa chance, autoriser l’échec, être solidaire avec les plus fragiles. Elle n’est pas une naïveté, mais plutôt une disposition d’esprit qui permet de comprendre les problèmes des Français, et de chercher les solutions les plus pragmatiques pour les résoudre.

Encore une question ? Contact Contact